Image qui symbolise un accès Intranet
Accès Intranet


Ombre Gauche

CPCV - Île-de-France

À l'origine...

Organisme Protestant de Formation, le CPCV est une association loi 1901, créée en 1944, dont les origines remontent à septembre 1942.

À cette époque, le pasteur Jean Jousselin, responsable de la "Maison Verte" institution de la Mission Populaire Evangélique à Paris, dans le dix huitième arrondissement, organise un accueil et des activités pour des personnes âgées et des enfants du quartier. De nombreux enfants juifs fréquentent ce lieu : ils trouvent là, comme tous leurs camarades, une ambiance chaleureuse pour faire leurs devoirs et jouer.


En 1943, devant les menaces qui pèsent de plus en plus sur leur existence, les familles demandent au pasteur de monter un séjour de vacances pour leurs enfants. Ainsi en juin 1943, au château de Cappy dans l'Oise une première colonie de vacances est organisée. Malgré la guerre, l'insécurité, les déportations, les restrictions de tous ordres, les animateurs s'emploient à constituer un havre où il est possible de continuer à vivre, cela par des activités artistiques et de plein air. Les enfants peuvent également être scolarisés à l'école de la commune : Verberie. Les menaces sur la population juive ne font que croître, les familles souhaitent que leurs enfants ne regagnent pas Paris à l'issue du séjour. Le centre de vacances devient un lieu permanent de refuge pour échapper à la déportation. En 1944, au moment de la Libération, 137 jeunes et quelques juifs adultes vivent à Cappy. Le Comité Protestant des Colonies de Vacances créé en mai 1943 par le pasteur Jean Jousselin est l'outil pour mener une politique concrète de protection et de solidarité à l'égard de personnes victimes d'exclusion et menacées d'extermination dans les camps de la mort.


À la libération du pays, le CPCV se dote en 1944 de statuts pour pérénniser son action. Il conduit des initiatives en direction des milieux défavorisés : organisation de clubs, présence sur les lieux où se réunissent les enfants ; de là se constituent les Jeunes Equipes d'Education Populaire. Au cours de cette même période, le 22 février 1945, le CPCV est reconnu en tant que mouvement de jeunesse et d'éducation populaire. Depuis il contribue, dans les associations affiliées, à la formation des animateurs, des directeurs de centres de vacances en les préparant au BAFA et au BAFD. Par la suite, les professions dans les domaines de la culture, du social, du tourisme et du loisir prennent leur essor et le CPCV organise des formations qualifiantes comme le DEFA et le BEATEP.


Depuis 1980, le CPCV pratique la décentralisation afin d'être plus présent dans les quartiers, les villes, les départements, les régions et de mieux comprendre les besoins en formation des jeunes et des adultes. Ce dispositif a permis que s'élargissent considérablement ses champs d'intervention : mise en place de formations pour des personnes ayant une faible formation initiale, insertion professionnelle, lutte contre l'illettrisme, alphabétisation, prévention du sida, lutte contre la toxicomanie, accueil et entraide afin de développer la solidarité...

50 ans déjà

En 1994, à l'occasion de son cinquantième anniversaire, le CPCV se dote d'un nouveau sigle adapté à la fois à son histoire, à son évolution et à ses références spirituelles : il devient CPCV Ile de France, Organisme protestant de formation.

En Ile de France, depuis plus de trente années, l'action entreprise par le CPCV - Organisme protestant de formation peut se résumer en trois mots : FORMER - ACCOMPAGNER - ACCUEILLIR. Actif dans le Val d'Oise, les Yvelines et sur Paris, le CPCV est donc aujourd'hui à la fois :

  • Un organisme de formation ;
  • Une association engagée dans l'action sociale ;
  • Une structure hôtelière.

Il se veut lieu de rencontres et de construction d'un projet de vie, dans le respect de l'individualité de chacun. Il se décline comme un lieu privilégié, atypique, qui continue à assumer un rôle citoyen, dans un cadre démocratique et de laïcité ouverte, cherchant à offrir à nos contemporains des alternatives, de nouvelles chances, des passions, de la médiation, de la réflexion et de l'engagement pour participer à l'évolution de la société.

Apporter des réponses
Par des actions multiples et croisées de formation professionnelle, d'accompagnement personnalisé, d'hébergement et d'habitat social, d'accueil touristique, l'équipe francilienne cherche en permanence à développer des outils adaptés aux situations rencontrées pour apporter une réponse modeste aux mutations sociales et aux problèmes qui en résultent : chômage, pauvreté, exclusion, isolement… Son objectif est de contribuer à favoriser au présent les conditions d'existence et d'évolution de ceux qui la sollicitent. Ainsi, pour exemples, ces dix dernières années ont été jalonnées de concrétisations appréciées, ambitieuses pour certaines : création d'une agence immobilière à vocation sociale, gestion locative de chambres, d'appartements, d'hôtels sociaux et de résidences sociales avec accompagnement social des résidents, accueil de détenus en placement extérieur, chantiers anti-tags pour les personnes condamnées à un travail d'intérêt général, évaluations linguistiques, conventionnement pour des formations d'aides à domicile et d'aides médico-psychologiques, maîtrise d'œuvre de plate-forme de mobilisation à l'emploi et à la formation pour jeunes ou adultes, création d'Ecla Formation-service de formation continue pour salariés, actions en faveur du soutien à la parentalité… À cela, s 'ajoutent les actions pérennes depuis beaucoup plus longtemps comme, par exemple, l'organisation annuelle de séjours de vacances pour personnes âgées.

Affirmer notre volonté
En 2003, le CPCV Ile de France, riche de son expérience, animé par le désir de continuer à œuvrer selon son originalité, décide d'adopter une signature permettant de conceptualiser l'éthique de sa démarche d'action : Dessinons ensemble un autre présent

Porteuse de créativité, de valeur humaine, de dimension collective, d'exploration et d'innovation, cette signature symbolise l'énergie et l'ancrage dans lesquels s'inscrit et évolue aujourd'hui l'association.

Agir au présent, autrement

En 2004, plus d'une centaine de salariés oeuvrent au CPCV Ile de France. Mais, au-delà des actions quotidiennes à mener, inscrites dans la continuité, il faut encore et toujours trouver d'autres réponses.

Loin de considérer les actions actuelles comme dépassées, un programme de développement de l'association intitulé " OBJECTIFS 2004/2008 ", se voulant complémentaire et rénovateur du travail existant, a été impulsé par la direction. Les cinq prochaines années sont donc orientées vers le réajustement des actions et leur adaptation au terrain et vers des créations nouvelles et différentes.

Cette possibilité de programme peut voir le jour en partie grâce à un financement accordé par l'Union Européenne, plus particulièrement du Fonds social Européen qui intervient dans les domaines de l'emploi et de l'insertion professionnelle.

Ainsi, le CPCV IdF contribue-t-il, pour les années à venir, à faire évoluer et moderniser les politiques d'éducation, de formation et d'emploi tant au niveau de son engagement européen que de sa mission d'acteur local.

Pour certaines déjà en cours de réalisation, pour d'autres encore à l'état de projet, ces résolutions ont fait l'objet d'études, de débats et d'apports complémentaires de la part du personnel et du Conseil d'Administration pour un CPCV IdF :

  • En action pour un monde plus écologique et plus solidaire (ex : mise en place d'un jardin "naturel" ; création d'une boutique-école solidaire ; création d'une unité de rénovation de vêtements…)
  • Inventeur de formations (ex : approfondir la démarche qualité en pédagogie ; ouverture d'une école européenne de la médiation ; ouverture d'une école de fleuristes…)
  • Créateur de liens sociaux (ex : animation d'un réseau d'assistantes maternelles ; gestion et animation de nouvelles résidences sociales ; création d'une maison de retraite pour personnes handicapées…)
  • Plus crédible et mieux identifié (ex : parfaire notre lisibilité et notre image ; création d'un journal ; création de réseaux d'employeurs et de stagiaires…)
  • Plus proche du terrain (ex : implantations dans d'autres départements franciliens)
  • Aux "outils de travail" plus adaptés (ex : création d'une communauté de moyens ; étude pour l'ouverture d'un restaurant alternatif…)
  • Soutien et créateur de régions (ex : CPCV Normandie, Picardie, Val de Loire)

Allier le social et l'économique

Si le concept permettant de " mettre l'économie au service du social " n'est pas nouveau, sa déclinaison au CPCV IdF - par la création de différentes unités de d'activités économiques et sociales, marque un tournant au niveau de la démarche d'insertion socio-professionnelle prônée par l'association. Ainsi, offrir, en grandeur et en temps réels, des lieux de mise en activité professionnelle favorisant la socialisation, la confiance en soi, des apprentissages techniques de base, l'émergence d'un projet de vie, permet à la personne de s'affirmer, de prendre des responsabilités, de se renouveler, de saisir une seconde chance. D'être mieux préparée pour sortir de l'exclusion ou de la précarité.

Les boutique-écoles de commerce équitable ou de vente de vêtements (Pontoise, Ermont et Paris), l'atelier Jardin au naturel, la miellerie et le restaurant d'application (Saint-Prix) : autant de lieux nouvellement créés en 2005 et 2006 conjuguant production, vente, mise au travail et formation pour des femmes et des hommes en recherche d'emploi.

En 2012, le CPCV IdF inaugure un restaurant-école "Le Carré Nature - Cuisines du monde" qui a ouvert ses portes sur la commune de Saint-Gratien. Un nouveau projet qui reste dans la continuité de notre entité "Economie sociale et solidaire". Cette boutique-école accueille, accompagne et forme des personnes a une technique culinaire et crée sur le quartier une dynamique d'animation sociale. Le Carré Nature - Cuisines du monde permet aux bénéficiaires de s'impliquer dans des initiatives nouvelles et d'être mis en situation d'emploi afin de leur faciliter un jour proche un accès direct à la vie professionnelle. C'est également les rendre acteurs d'une dynamique de quartier ... qui est le leur ! Ce lieu de vie et de ressource à un rôle important dans le quartier : l'échange, le partage, la rencontre, la diversité, l'interculturel et l'intergénérationnel. (Cette boutique-école est financée par l'ACSE, la Mairie de Saint-Gratien, le FSE, le Conseil Général et la Direccte)

2013 ... nouveaux statuts

Depuis le 11 septembre 2013, le CPCV Ile-de-France devient "Le Centre Pédagogique pour Construire une Vie active"

Ombre Droite

CPCV Ile-de-France - 7, rue du Château de la Chasse - 95390 - SAINT-PRIX - Tél. 01 34 27 46 46 - Fax. 01 34 27 46 41

Contact